Connexion

Mot de passe oublié ?
9 juin 2011

Le port de Valleyfield prend le virage vert

Québec, le 9 juin 2011– À l’initiative de la Société portuaire de Valleyfield, qui est déjà un membre actif de l’Alliance verte, de nouvelles compagnies de Valleyfield joignent les rangs du programme environnemental. Valleytank Inc. est le deuxième locataire du Port, après Valport, à s’engager dans le programme.

Valleytank Inc. fournit un service complet de manutention et d’entreposage d’une large gamme de liquides en vrac. Il dispose de 34 réservoirs d’une capacité totale de 36 000 mètres cubes. Il dessert des clients de Montréal, de l’Ontario et de l’est des États-Unis. L’adhésion à l’Alliance verte était donc un pas naturel selon le directeur du terminal, Monsieur Jamie Johnson : « Le terminal est conçu pour répondre à tous les besoins actuels et en fonction de nouvelles normes à venir en matière de sécurité et d’environnement, dit-il. Le développement durable est une des priorités de Valleytank. »

Un autre locataire du Port de Valleyfield, Valport, a aussi fait son entrée dans le programme environnemental récemment. Riche de ses 41 années d’expérience dans le transport de marchandises et notamment dans le ravitaillement de l’Arctique, la société Valport dispose de près de 20 acres de secteur d’organisation, de 5 acres d’espace d’entreposage et est doté d’installations de transbordement, d’une installation de mise en caisse et des aires de triage pour les clients. La société est une importante plaque tournante pour le littoral maritime du Nord-Est.

« Ces nouvelles adhésions à notre programme environnemental en tant que membre participant démontre un engagement important envers le développement durable », croit le directeur général de l’Alliance verte, Monsieur David Bolduc. Il s’agit selon lui d’un effet de continuité puisque la Société portuaire de Valleyfield est membre de l’Alliance verte depuis le début : « Le port a joué un rôle de leader afin d’inciter ses usagers et ses locataires à appuyer notre initiative. »

Pour le directeur général de la Société portuaire de Valleyfield, Monsieur Michel Gadoua, il ne suffit pas de se prononcer en faveur d’un développement durable du transport maritime, il faut agir : « Le fait que l’Alliance verte soit un mouvement volontaire mais avec une accréditation d’un tiers vient signifier de façon concrète notre engagement pro-environnement et celui de nos partenaires. » Le Port de Valleyfield est le plus grand des « petits » ports canadiens. Ce port multimodal se spécialise dans le transbordement et la manipulation du vrac liquide et solide, du cargo général et des projets spéciaux. Il dispose d’une zone de quais de plus d’un kilomètre et est adjacent au parc industriel et portuaire Perron de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, à 70 km à l’ouest de Montréal, entre les lacs Saint-Louis et Saint-François.

L’Alliance verte compte aussi des membres parmi les usagers du port de Valleyfield comme McAsphalt Marine Transportation, participant depuis novembre 2010, et Groupe Desgagnés, membre depuis les débuts de notre programme environnemental. Par ailleurs, la ville de Valleyfield est proactive en matière d’environnement, étant l’une des premières villes au Québec à avoir inclus, dans son plan de développement, un volet dédié au développement durable. L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, présidé par le maire de Valleyfield, Monsieur Denis Lapointe, a d’ailleurs appuyé officiellement l’Alliance verte à la fin de l’année 2010, ce qui témoigne de la pertinence du programme environnemental pour les communautés riveraines du Saint-Laurent et des Grands Lacs.

Retour aux nouvelles