Connexion

Mot de passe oublié ?
21 novembre 2011

Le port de Sept-Îles devient le premier port entièrement Alliance verte

Sept-Îles, le 21 novembre 2011 – L’Alliance verte est heureuse d’annoncer que les terminaux de la Compagnie minière IOC, de Cliffs – Est du Canada, division Pointe-Noire et de la pétrolière Esso sont maintenant des participants à son programme environnemental, alors que l’expéditeur Aluminerie Alouette est membre à titre de partenaire.

L’Administration portuaire de Sept-Îles (APSI) devient alors le premier port en Amérique du Nord à voir tous ses intervenants – terminaux et usagers – adhérer au programme environnemental de l’Alliance verte, une initiative volontaire de l’industrie maritime qui regroupe plus de 140 membres canadiens et américains, dont une soixantaine de participants (armateurs, ports, terminaux et chantiers maritimes).

Le climat de collaboration étroite et d’échanges nourris entre les principaux acteurs maritimes du Port de Sept-Îles a très certainement contribué au ralliement de tous les joueurs clés sur la route du développement durable. Ils rejoignent ainsi l’Administration portuaire de Sept-Îles, Logistec Arrimage, Porlier Express, Groupe Desgagnés, Groupe Océan et la Ville de Sept-Îles en venant emboîter le pas et faire du Port de Sept-Îles un exemple de concertation et de coopération en matière environnementale. Il est à noter que plusieurs autres armateurs qui mouillent dans les eaux du Port de Sept-Îles sont aussi membres, dont le Groupe CSL, Cogema, McKeil Marine et Fednav.

Le Port de Sept-Îles n’en est pas à ses premières armes en matière de développement durable. Il a collaboré au sein du comité Environnement de la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) pour façonner la politique cadre menant, en 2007, à la création de l’Alliance verte. « Le Port de Sept-Îles a une préoccupation constante de l’environnement, et ce, en amont de tous ses projets de développement pouvant avoir un impact sur les habitats naturels », explique le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon. « De réunir tous les partenaires du Port au sein de l’Alliance verte démontre la volonté du milieu maritime d’unir ses actions et de pousser dans la même direction, soit celle de l’amélioration continue et de l’excellence environnementale », ajoute-t-il.

Selon le directeur général de l’Alliance verte David Bolduc, la démarche du Port afin de rallier toutes les sphères de ses opérations au programme environnemental démontre le sérieux de son engagement en matière de développement durable. « Il faut féliciter les nouveaux membres de leur engagement environnemental et souligner le rôle de leader qu’a joué le Port de Sept-Îles afin de rallier ainsi tous les intervenants de son milieu », affirme David Bolduc. « Cette démarche, ajoute-t-il, renforce le programme environnemental de l’Alliance verte et permet de continuer notre travail pour réduire encore davantage l’empreinte environnementale de l’industrie maritime. »

Retour aux nouvelles