Connexion

Mot de passe oublié ?
19 mars 2013

L’Association canadienne des opérateurs de traversiers adhère à l’Alliance verte pour protéger les voies navigables

Ottawa – 19 mars, 2013 – L’Association canadienne des opérateurs de traversiers (ACOT) a annoncé aujourd’hui son adhésion à l’Alliance verte, une initiative binationale visant à améliorer la performance environnementale des compagnies maritimes. L’ACOT joint les rangs de onze autres associations maritimes qui agissent à titre de membres non-votant de la Corporation de gestion Alliance verte.

« Les voies navigables du Canada sont la pierre angulaire du travail de nos membres, a déclaré Serge Buy, directeur général de l’ACOT. Sans le maintien de lacs et de rivières propres, l’industrie du transport maritime au Canada souffrirait beaucoup. »

L’Alliance verte a été fondée en 2007 par les principales associations maritimes ainsi que les représentants des ports et des armateurs du Canada et des États-Unis. Par son programme environnemental volontaire, elle encourage ses participants à améliorer leur performance environnementale en adoptant des mesures concrètes et mesurables.

« Le transport de passager est une part importante de l’industrie maritime, a expliqué le directeur général de l’Alliance verte, David Bolduc. Nous voyons d’un bon œil la venue de l’ACOT au sein de la corporation de gestion Alliance verte puisque cela envoie un message clair que les opérateurs de traversiers sont prêts à prendre part à l’effort collectif visant à réduire l’empreinte environnementale de l’industrie. Le programme permettra également de mettre en lumière les efforts environnementaux qu’ils déploient déjà. »

« Nous avons une responsabilité sociale, tant aujourd’hui que face aux générations futures, d’assurer la préservation nos voies navigables », a ajouté le président de la l’ACOT, Jamie Marshall.

Retour aux nouvelles