Connexion

Mot de passe oublié ?
17 juin 2016

Un pas de plus vers des navires à bicarburation pour Desgagnés

Le N/C Damia Desgagnés a été mis à l’eau avec succès, le samedi 11 juin 2016, au chantier naval turc Besiktas. Il s’agit d’une étape importante menant à la poursuite des travaux de construction du navire à quai.

Cet asphaltier-bitumier-chimiquier de nouvelle génération est le premier de quatre navires citernes destinés au renouvellement et à l’agrandissement de la flotte de Desgagnés. Ces navires en commande seront tous propulsés par des moteurs à bicarburation permettant d’utiliser le gaz naturel liquéfié (GNL), le diesel marin (MDO) ou le mazout lourd (HFO) : une première pour des navires commerciaux au Canada.

Attendu pour l’automne 2016, le Damia Desgagnés aura un port en lourd de 15 100 tonnes et pourra transporter 13 350 tonnes d’asphalte à un tirant d’eau de 7,8 mètres. Ses citernes offriront une capacité de transport de 14 950 m3 à 98 % et il sera muni d’un moteur de propulsion Wärtsila 5RT-flex 50DF développant une puissance de 5 450 kW. Ce navire aura également une certification « POLAR 7 », lui permettant de naviguer dans les glaces.

Il détiendra une notation « CLEANSHIP SUPER », signifiant que le navire comprend plusieurs équipements répondant à des normes environnementales strictes, dont des systèmes de traitement des eaux de lest et d’eaux grises ainsi que des équipements lui permettant d’effectuer au moins sept jours de service continu sans aucun déchargement de résidus ou d’effluents. Le Damia Desgagnés aura également une notation « GREEN PASSPORT », certifiant que certains matériaux spécifiques utilisés lors de la construction du navire sont identifiés et consignés dans un registre propre à ce dernier, mis à jour annuellement et certifié aux 5 ans, en vue d’une manipulation et disposition sécuritaires de ceux-ci lors de travaux d’entretien et de réparation jusqu’à son démantèlement en fin de vie utile.

Lorsque le Damia Desgagnés utilisera le gaz naturel comme source primaire d’énergie, il atteindra plusieurs objectifs environnementaux, dont : la réduction d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) d’approximativement 25 % grâce à un plus bas niveau de carbone contenu dans le gaz naturel comparativement aux combustibles liquides; la réduction des émissions d’oxyde d’azote (NOX) de plus de 85 % grâce au processus de combustion du mélange pauvre réalisé par son moteur; l’élimination presque totale des émissions d’oxyde de soufre (SOX) puisque le gaz naturel n’en contient que très peu; et la quasi-inexistence d’émission de particules dans l’air grâce à la combustion efficace du gaz naturel.

Retour aux nouvelles
Un pas de plus vers des navires à bicarburation pour Desgagnés