Connexion

Mot de passe oublié ?
3 octobre 2018

Un système d’amarrage mains libres à l’écluse Eisenhower

Le 2 octobre dernier, le M/V Baie Comeau de la Société maritime CSL est devenu le premier navire à emprunter l’écluse Eisenhower de la Voie maritime du Saint-Laurent sans l’aide d’amarres. Cette transition en douceur résulte des efforts déployés par la Corporation de développement de la Voie maritime du Saint-Laurent (SLSDC) pour favoriser le principe d’amarrage mains libres (hands-free mooring) le long de la Voie maritime.

Ces progrès ont été réalisés grâce à la collaboration des employés canadiens de la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent et de ceux, américains, de la SLSDC, qui ont accompli avec soin l’installation des équipements et des contrôles d’amarrage mains libres. Des travaux d’aménagement d’installations semblables sont actuellement en cours à l’écluse Snell, où l’échéancier est respecté jusqu’ici. Les équipements devraient donc être prêts à l’emploi au cours de la première moitié de la saison de navigation 2019.

L’amarrage mains libres constitue le plus important virage technologique sur la Voie maritime depuis sa mise en service, il y a presque 60 ans. Il a fallu beaucoup de planification et d’imposantes ressources pour concevoir ces infrastructures devenues nécessaires et pour déployer les moyens d’ingénierie ainsi que les procédures opérationnelles pour leur mise en œuvre. Résultat : les employés et les clients bénéficieront de trajets plus rapides, plus efficaces et plus sécuritaires.

Retour aux nouvelles
Un système d’amarrage mains libres à l’écluse Eisenhower