Connexion

Mot de passe oublié ?
29 mai 2015

La performance environnementale des participants de l’Alliance verte continue de progresser

Seattle, le vendredi 29 mai 2015 L’Alliance verte a remis hier les certificats de performance environnementale à ses participants pour l’année 2014 dans le cadre de son colloque GreenTech 2015 qui se déroule à Seattle, dans l’état de Washington.

« C’est vraiment agréable d’accueillir des collègues des quatre coins du continent pour discuter des moyens de rendre notre industrie plus verte, soutient Lynda Styrk, directrice générale de la division maritime au Port de Seattle et membre du conseil d’administration de l’Alliance verte. Le programme de l’Alliance verte aide les organisations à améliorer leur performance environnementale et GreenTech représente l’occasion idéale d’apprendre des expériences des autres participants. »

L’année 2014 s’est déroulée sous le signe de l’expansion pour l’Alliance verte. Au total, onze participants, dont le plus important terminal de conteneurs au Canada, la plus grande flotte de traversiers au Canada et le sixième plus grand port de croisières aux États-Unis, reçoivent leur certificat pour la première fois :

 

Le programme environnemental nord-américain compte maintenant 89 participants, comparativement aux 34 présents lors du lancement de l’initiative en 2007.

La moyenne globale atteint 3,1 pour 2014, comparativement à un niveau moyen de 2 lors de la première année d’évaluation, en 2008. Les participants évaluent leur performance pour 11 indicateurs de rendement, sur une échelle de 1 à 5. Ces résultats sont soumis à une vérification externe et publiés.

Les résultats positifs atteints en 2014 démontrent clairement que les armateurs, ports, terminaux et chantiers maritimes membres du programme environnemental ne cessent d’améliorer leur performance environnementale.

En effet, 57% des participants ont grimpé d’au moins un niveau pour l’un des indicateurs de rendement lors de la dernière année d’évaluation. Cette hausse est encore plus marquée chez les armateurs, dont 65% ont atteint un niveau supérieur dans au moins un des indicateurs applicables.

Qualité de l’air et de l’eau

« Cette amélioration continue reflète des actions concrètes de la part de nos participants, explique le directeur général de l’Alliance verte, David Bolduc. 88 % des armateurs ont atteint les niveaux supérieurs pour au moins un des enjeux liés à la qualité de l’air alors que presque les trois quarts des ports et terminaux ont un plan de prévention de la pollution de l’eau et des sols en place. Toutes ces mesures se situent au-delà des exigences réglementaires. »

Les résultats 2014 démontrent aussi l’efficacité du programme à guider l’industrie maritime vers l’excellence environnementale, année après année, selon le nouveau président du conseil d’administration de l’Alliance verte, Paul Gourdeau, président de Federal Marine Terminals  : «Être un participant du programme fait une réelle différence à long terme et si on regarde la moyenne globale pour 2014 des plus anciens participants­, on se rend compte que leur moyenne est de 3,4, soit au dessus de la moyenne globale de 3,1 tous participants confondus. »

Paul Gourdeau siège au c.a. de l’Alliance verte depuis 2012, il a été élu à la présidence du conseil hier à la suite du départ à la retraite de Greg Wight, président sortant d’Algoma Central Corporation. Par ailleurs, l’Alliance verte compte deux nouveaux administrateurs : Allister Paterson, président de Canada Steamship Lines et Stephen Edwards, président directeur général de GCT Global Container Terminals Inc.

Le rapport de performance 2014, où sont publiés les résultats individuels de tous les participants certifiés, est disponible ici.

Retour aux nouvelles
La performance environnementale des participants de l’Alliance verte continue de progresser