;
  1. Accueil
  2. Certification

Résultats

Le programme environnemental de l’Alliance verte prouve, année après année, son efficacité et sa capacité à encourager ses participants à surpasser les exigences réglementaires.

La performance environnementale des participants de l'Alliance verte ne cesse de s’améliorer depuis la première année d’évaluation, en 2008.

Le rapport annuel de performance affiche tous les résultats individuels des participants en plus de la moyenne globale et d’une analyse de la performance environnementale pour l’année concernée. Leur progression est évaluée sur une échelle de 1 à 5. Le niveau 1 représente le suivi réglementaire alors que le niveau 5 illustre le leadership et l’excellence.

Résultats 2021

Performance à la hausse

La moyenne globale de la performance environnementale 2021 des participants de l'Alliance verte a grimpé à 3,0 (sur 5). Cette amélioration, légère mais significative, a été atteinte dans le contexte d'un plus grand nombre de participants, un éventail plus large d’enjeux traités et des exigences plus strictes. 164 rapports d'évaluation ont été soumis et un total de 976 niveaux d’indicateurs de performance ont été rapportés en 2021.

Résultats 2021

Amélioration continue et constante

Les résultats pour la période d'évaluation 2021 démontrent le succès du programme pour guide l'industrie vers l'excellence environnementale. Les courbes ascendantes des lignes bleu clair et jaune sont un signe tangible que les participants de l’Alliance verte améliorent leur performance année après année, car elles illustrent le nombre croissant de participants atteignant des niveaux plus élevés. Les résultats individuels sont publiés dans le rapport annuel.

Faits saillants de 2021

Les chantiers maritimes sont la catégorie avec la plus forte croissance et la plus grande amélioration!

Plus de la moitié des armateurs ont une moyenne globale de niveau 3 ou supérieure.

La Voie maritime canadienne a réduit de 69% ses émissions de carbone par rapport aux niveaux de 2005.

En matière de leadership environnemental, la vaste majorité des ports atteignent le niveau 3 ou supérieur.

L’amélioration la plus marquée pour tous les participants concerne la gestion des matières résiduelles.

Près du quart des ports ont réalisé un inventaire des émissions de GES sur l’ensemble de leur territoire.

Résultats 2021

Diversification du membership

Un principe fondamental du programme de l’Alliance verte est qu’il faut d’abord mesurer un impact pour pouvoir le réduire. Les nouveaux membres reflètent le vif intérêt de l’industrie maritime pour un cadre établi permettant d’améliorer de manière mesurable sa durabilité, avec une approche par étapes déterminée par les pairs pour obtenir des améliorations tangibles. Consultez le rapport pour tous les détails.

Pour recevoir une copie imprimée du rapport 📫

Cette année, par souci d'éviter des impressions inutiles, l'Alliance verte présente un format PDF de son rapport annuel, disponible sur son site Web. Pour recevoir une (ou plusieurs) copies imprimées du rapport par la poste, nous vous invitons à remplir le formulaire suivant.
Le document est imprimé sur du papier éco-responsable! Mais avant de le recycler, partagez-le d’abord avec vos collègues ou placez-le dans la salle d'attente de votre bureau pour informer vos clients et partenaires de vos efforts en termes de développement durable et de votre engagement envers une amélioration continue.

Je souhaite recevoir une copie par la poste

Rechercher les résultats par participant

Notre carte interactive vous permet de consulter le profil individuel de chacun de nos participants, de connaître leurs plus récents résultats, leur statut de certification et plus encore!

Rapports de performance antérieurs

ENGAGEMENT CONTINU, MALGRÉ LA PANDÉMIE

ENGAGEMENT CONTINU, MALGRÉ LA PANDÉMIE

Au total, 169 rapports d’autoévaluation ont été soumis pour les opérations de 2020, certains participants évaluant leur performance pour plus d’un type d’activité ou d’emplacement. Quinze d’entre eux présentaient une autoévaluation pour la première fois. Au total, les participants ont soumis 982 indicateurs de performance, atteignant une moyenne de 2,9 sur les cinq niveaux possibles, une performance stable par rapport aux dernières années. 

Considérant le nombre important d'indicateurs de performance du programme de l’Alliance verte, il faut souvent un certain temps aux nouveaux participants pour se familiariser avec les critères, pour ensuite mettre en place les ressources et les actions nécessaires pour améliorer leur performance. Les participants sont engagés dans un processus d'amélioration continue. Pour en savoir plus, consulter le rapport complet. 

Lire le rapport →​

Un engagement indéfectible envers un éventail plus vaste de priorités

La performance environnementale des participants de l’Alliance verte progresse continuellement même si le nombre de participants, d’indicateurs et de critères a augmenté de manière significative. Pour 2019, un total de 159 rapports d’autoévaluation ont été déposés – une augmentation de 10 % par rapport à 2018 où 144 rapports avaient été reçus (certains participants déposent des rapports distincts pour leurs diverses divisions ou activités). Grâce à la croissance du membership et de la portée du programme, les participants ont rendu compte individuellement de 954 indicateurs de rendement en 2019, contre seulement 147 il y a 10 ans. Pourtant, 90 % des participants déclarent désormais une moyenne de niveau 2 ou plus par rapport à 83 % pour les résultats de 2018, une preuve claire des progrès globaux constants.

Lire le rapport →

 

La croissance de la participation et du programme se poursuit

Le fait que la moyenne générale pour 2018 se situe toujours autour du niveau 3 (2,9) témoigne de la rigueur du programme. Cela reflète également la difficulté de maintenir un niveau et l’élargissement de la portée du programme. Tous les critères sont régulièrement réévalués pour garantir que tous les niveaux sont suffisamment exigeants par rapport aux réglementations existantes ou imminentes, ainsi qu’en fonction de la disponibilité et de la faisabilité des nouvelles technologies et/ou des meilleures pratiques de gestion. De nouveaux indicateurs de rendement, tels que ceux concernant le bruit sous-marin qui étaient obligatoires pour la première fois lors de cette dernière ronde d’évaluation, encouragent les participants à continuellement se surpasser sur le plan environnemental.

Les résultats de 2018 démontrent que les participants continuent de relever ces nouveaux défis.

Lire le rapport →​

Leadership environnemental et croissance

Ces résultats 2017 de l’Alliance verte portent sur la 10e année d’évaluation pour les membres fondateurs du programme environnemental, et leurs résultats témoignent de façon concrète et mesurable leur engagement envers l’amélioration continue. Les participants de longue date continuent d’améliorer leur performance, bien que la barre soit constamment fixée plus haute pour plusieurs critères et que de nouveaux enjeux soient maintenant abordés. À titre d’exemple, le groupe initial de participants, qui ont soumis une évaluation en 2008, a considérablement augmenté sa moyenne globale à 3,6 en 2017, comparativement à 3,4 en 2016. Ce statut actuel est une amélioration significative par rapport à leur moyenne initiale de 2,0, il y a une décennie.

De 2016 à 2017, des critères de rendement ont été ajoutés ou renforcés, rendant plus difficile l’atteinte des niveaux similaires aux années antérieures. Par exemple, les armateurs devaient répondre à des critères plus stricts pour atteindre ou maintenir le niveau 5 pour l’indicateur sur les gaz à effet de serre. L’indicateur sur la prévention des fuites et déversements et celui sur l’harmonisation des usages s’adressant aux ports et aux terminaux ont aussi été révisés.

Lire le rapport →

Les participants de l’Alliance verte relèvent de nouveaux défis

La moyenne globale des participants, tout indicateurs confondus, demeure constante depuis quelques années, avoisinant 3,1 (sur une échelle de 1 à 5, où le niveau 1 démontre le suivi réglementaire et où le niveau 5 illustre l’excellence et le leadership). Cette moyenne globale se maintient alors qu’en 2016 l’Alliance verte a :

  • ajouté un nouvel indicateur de rendement sur la gestion des matières résiduelles pour les ports, terminaux et chantiers maritimes;
  • resserré les critères pour les enjeux liés aux émissions atmosphériques et aux espèces aquatiques envahissantes pour les armateurs;
  • retiré l’indicateur de rendement sur les résidus de cargaison dont les résultats étaient très élevés;
  • accueilli de nouveaux participants dont les résultats initiaux ont tendance à être moins élevés.

Le fait que la moyenne globale reste stable malgré ces changements exigeants témoigne du sérieux des participants de l’Alliance verte dans leur engagement à continuellement améliorer leur performance environnementale.

Lire le rapport →

La performance continue sa progression

La moyenne des participants de l’Alliance verte se chiffre à 3,2 sur une échelle de 1 à 5, où 1 représente le suivi réglementaire et 5, l’excellence et le leadership. Les participants de l’Alliance verte sont des armateurs, des ports, les corporations de gestion de la Voie maritime, des terminaux et des chantiers maritimes. Par souci de rigueur et de transparence, les participants doivent se soumettre à une vérification externe tous les deux ans et les résultats individuels de chaque compagnie sont publiés. Le programme environnemental volontaire compte 12 indicateurs de rendement qui traitent d’enjeux environnementaux tels que les émissions atmosphériques polluantes, les gaz à effet de serre, les espèces aquatiques envahissantes, la gestion des déchets et les conflits d’usage.

Lire le rapport →

 

En route vers un transport maritime durable

L’année 2014 a été faste pour l’Alliance verte, le nombre d’évaluations reçues atteint le chiffre record de 94 ! La moyenne globale pour cette septième année d’évaluation reste stable à 3,1 mais, dans les faits, les résultats démontrent clairement que nos participants continuent d’améliorer leur performance environnementale. En effet, 58% des participants, toutes  catégories confondues, ont grimpé d’au moins un niveau dans un des indicateurs de rendement s’appliquant à leurs opérations. Cette hausse est encore plus marquée chez les armateurs, dont 68% ont atteint un niveau supérieur dans au moins un des enjeux applicables.

Lire le rapport →​

Cap sur l'excellence environnementale

Les résultats de 2013 -la sixième année d’évaluation- confirment l’efficacité et la capacité du programme environnemental à encourager les armateurs, ports, terminaux, chantiers et corporations de la Voie maritime au Canada et aux États-Unis à surpasser les exigences réglementaires. Une fois de plus, malgré le resserrement du programme, l’ajout de nouveaux indicateurs et l’arrivée de nouveaux participants, on note une hausse de la moyenne globale de la performance environnementale. Elle atteint maintenant 3,1 sur une échelle de 1 à 5.

Lire le rapport →

Vers une réduction durable de l'empreinte écologique

Pour une cinquième année consécutive d’évaluation de la performance environnementale de ses participants, l’Alliance verte a connu un succès remarquable. Après avoir atteint une moyenne globale de niveau 3 en 2011, les participants démontrent leur ferme volonté de maintenir ce standard et même de le surpasser en atteignant une fois de plus une moyenne de 3 pour l’année 2012 malgré le resserrement du programme. La comparaison des résultats de 2012 et de 2011 doit se faire en gardant à l’esprit que les participants ont dû améliorer leur performance pour atteindre une moyenne équivalente à celle de l’année précédente puisqu’ils ont dû composer avec l’ajout de nouvelles exigences au programme.

Lire le rapport →

Performance toujours à la hausse

Avec une moyenne globale de niveau 3 en 2011 -objectif initial fixé lors du lancement de l’Alliance verte en 2007- les participants démontrent qu’ils sont engagés à poursuivre leur efforts sur le chemin de l’amélioration continue.

Lire le rapport →

 

Des objectifs clairs et des résultats concrets

Cette troisième année d’évaluation permet de constater l’efficacité du programme environnemental pour inciter une large portion de l’industrie maritime à mettre en œuvre des actions concrètes de protection de l’environnement. La progression de la moyenne globale amorcée en 2009 s’est poursuivie en 2010. De 2,0 en 2008, elle est passée à 2,5 en 2009 et à 2,9 en 2010.

Lire le rapport →​

Première publication des résultats individuels

Un élément clé de l’Alliance verte est le fait que les participants acceptent de publier leurs résultats individuels.  C’est un signal sans ambiguïté qui démontre le sérieux de leur engagement environnemental. En 2008, 16 compagnies avaient obtenu le niveau 1, le niveau le plus bas sur l’échelle de 1 à 5. En 2009, seulement quatre de ces compagnies n’avaient pas progressé à un échelon supérieur.

Lire le rapport →

Des résultats initiaux encourageants

La première compilation des résultats démontre que les participants de l’Alliance verte dépassent déjà les exigences réglementaires, le niveau 1 d’évaluation du programme. Ils ont atteint une moyenne de 2, en combinant tous les enjeux évalués. Ce résultat est significatif parce que les normes qui régissent le transport maritime sont complexes et strictes.

Lire le rapport →

Voir les critères complets

Le succès du programme de certification environnementale repose en grande partie sur sa capacité à identifier et traiter les enjeux clés liés au transport maritime durable.