Connexion

Mot de passe oublié ?
12 août 2016

Critères plus stricts pour les camions au port de Vancouver

De nouvelles normes environnementales plus strictes pour les camions porte-conteneurs circulant sur le territoire portuaire réduiront les émissions polluantes et auront un impact immédiat sur la qualité de l’air et la santé publique dans le secteur densément peuplé du Lower Mainland selon l’Administration portuaire de Vancouver Fraser (APVF).

Depuis le 1er août, tous les camions inscrits au registre d’octroi des licences de camionnage de l’APVF doivent soit être équipés d’un catalyseur d’oxydation diesel ou d’un filtre à particules diesel afin d’avoir accès aux installations portuaires. Actuellement, environ 1750 camions effectuent quelques 30.000 voyages par semaine et la plupart des camions inscrits au registre sont déjà conformes. Depuis l’entrée en vigueur des nouveaux critères, une centaine de camions qui étaient inscrits ne sont plus autorisés à accéder aux installations portuaires.

Ces nouvelles exigences permettront de réduire les émissions de particules diesel d’environ 20 pour cent. En 2008, le port de Vancouver est devenu le premier port au Canada à mettre en œuvre des exigences environnementales globales pour réduire les émissions atmosphériques des camions porte-conteneurs.

Retour aux nouvelles
Critères plus stricts pour les camions au port de Vancouver