Connexion

Mot de passe oublié ?
14 août 2017

Alimentation à quai pour les navires de croisière au port de Montréal

Le projet d’alimentation électrique à quai du nouveau Terminal de croisières du Port de Montréal est complété.  Ce projet en deux volets devrait permettre une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 2 800 tonnes par année.

L’alimentation à quai entraîne une amélioration de la qualité de l’air ambiant en permettant aux navires d’arrêter leurs moteurs et de se brancher au réseau électrique afin d’obtenir l’alimentation dont ils ont besoin lorsqu’ils sont amarrés.

Il s’agit là d’une première initiative verte de ce genre au Québec. Ce projet de 11 millions de dollars s’est déployé en deux phases. En un premier lieu, il s’agissait d’électrifier les quais accueillant les navires hivernants et, en un second lieu, les navires de croisières. En 2016, l’APM a aménagé quatre postes d’alimentation sur les quais 25, 27, 29 et M2 pour les navires qui passent l’hiver au port.

Dans le cadre de la réhabilitation de la jetée Alexandra et du terminal de croisières, l’APM a mis en place les équipements nécessaires pour l’électrification destinée aux navires de croisières, en collaboration avec ses partenaires techniques. Afin d’assurer une alimentation électrique assez puissante pour les navires, Hydro-Québec a installé une nouvelle ligne de 25 kV, qui alimente la nouvelle sous-station installée en 2016 au terminal de croisières. De son côté, l’entreprise Schneider Electric a conçu et réalisé les équipements nécessaires pour la mise en place de la sous-station électrique. Les travaux, qui ont été réalisés en 2016 et 2017, ont mené, le 29 juillet dernier, au tout premier branchement effectué avec succès sur le MS Veendam, de l’entreprise Holland America Line.

Retour aux nouvelles
Alimentation à quai pour les navires de croisière au port de Montréal