Connexion

Mot de passe oublié ?
11 juillet 2018

Nouvelle distance minimale d’observation des mammifères marins dans les eaux canadiennes

Le Règlement sur les mammifères marins du Canada a été modifié le 11 juillet afin d’imposer une distance minimale aux activités d’observation de mammifères marins, qui est souvent désignée par l’expression « observation de baleines » et qui regroupe les excursions en bateau, par les airs ou depuis la terre. Les observations de baleines, dauphins et marsouins doivent se faire à une distance de 100 mètres pour protéger les mammifères marins contre les perturbations humaines.

La zone tampon obligatoire est plus grande pour les espèces les plus à risque ou déjà confinées par leur géographie naturelle, à savoir :

Une distance de 50 m a été fixée pour des portions de l’estuaire de Churchill (qui comprend la rivière Churchill) et des portions de la rivière Seal.

Le règlement modifié clarifie ce que signifie perturber un mammifère marin, soit : le nourrir; nager ou interagir avec lui; le déplacer des environs immédiats où il se trouve, l’attirer ailleurs ou encore, provoquer son déplacement; le séparer des membres de son groupe ou passer entre un mammifère marin et un veau; placer un bateau de façon à le coincer ou coincer le groupe dans lequel il se trouve entre un bateau et la côte ou entre plusieurs bateaux; l’étiqueter ou le marquer.

Le nouveau règlement rend obligatoires les directives précédentes, avec des amendes pour les infractions allant de 100 000 $ à 500 000 $.

Retour aux nouvelles
Nouvelle distance minimale d’observation des mammifères marins dans les eaux canadiennes