Connexion

Mot de passe oublié ?
30 juillet 2018

Fednav s’engage dans le réseau d’observateurs de baleines

Montréal, Québec, 30 juillet 2018 – Fednav limitée devient le premier armateur international à joindre les rangs des membres observateurs de baleines du Réseau d’observation de mammifères marins (ROMM).

Fednav est le plus important exploitant de vraquiers de cote glace au monde et le premier armateur international de vrac au Canada. Il exploite une flotte moderne et performante d’une centaine de navires, la majorité étant détenue en propre. Ce sont les équipages de deux navires domestiques de la compagnie, naviguant jusqu’en Arctique, qui participeront au projet de collecte de données d’observation de baleines. La formation des équipages est en cours, la biologiste et directrice du programme de l’Alliance verte, Véronique Nolet, est notamment montée à bord de l’Arctic au début du mois pour former le capitaine et l’équipage à l’observation et l’identification des mammifères marins. Elle formera bientôt l’équipage de l’Umiak I. Déjà, les marins de l’Arctic ont envoyé leurs premières données d’observation de baleines dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent; au nord de Hopedale, au Labrador; et au sud de Resolution Island, dans l’Arctique.

« La protection de l’environnement est une des pierres angulaires de la philosophie de Fednav et une valeur fondamentale de l’entreprise, explique le directeur, Affaires gouvernementales et développement durable de Fednav, Marc Gagnon. Il allait donc de soi de prendre part à ce projet d’observation qui permettra d’en apprendre davantage sur le déplacement des baleines, et cette connaissance contribuera concrètement à leur conservation. »

Le projet d’engagement de l’industrie maritime dans la collecte de données sur les mammifères marins a été initié par le ROMM en 2015 avec le Groupe Desgagnés et Canada Steamship Lines, une division du Groupe CSL. L’Alliance verte s’est ensuite jointe au projet financé par le Programme d’intendance de l’habitat des espèces en péril du gouvernement du Canada afin de faciliter le maillage avec les armateurs et élaborer des outils de formation adaptés. En quelques années seulement, ce sont plus de 1 800 données qui ont été collectées par les navires membres du réseau. Les données collectées sont diffusées publiquement sur le site de l’Observatoire global du Saint-Laurent au www.ogsl.ca.

« L’ajout des deux navires de Fednav est particulièrement intéressant par rapport aux trajets empruntés par ces derniers qui vont jusque dans l’Arctique, permettant de consolider le territoire couvert par le projet jusqu’ici, puisque la majorité des navires participants actuellement transitent principalement dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent », indique Esther Blier, directrice générale du ROMM.

« Fednav effectue de nombreux voyages dans ce corridor de navigation et ces nombreux passages vont permettre de recueillir des données précises et étalonnées tout au long de la saison quant à la présence de mammifères marins et leur comportement », ajoute Véronique Nolet, directrice du programme de l’Alliance verte.

L’ajout des deux navires de Fednav porte la flotte de navires comptant des équipages formés pour l’observation des baleines à plus de 50, en plus des observations faites à partir des rives, aux traverses de Matane-Godbout-Baie-Comeau, et de Trois-Pistoles – Les Escoumins et à une
collaboration en évolution de la part des pilotes. À ce jour cinq armateurs commerciaux majeurs prennent part au projet – Desgagnés, CSL, Oceanex, Algoma et Fednav – démontrant l’engagement de l’industrie maritime envers l’environnement et la conservation.

 

Retour aux nouvelles
Fednav s’engage dans le réseau d’observateurs de baleines