6 février 2020

Le Port de Seattle augmente ses exigences environnementales dans son appel de propositions révisé pour son nouveau terminal de croisières

Le Port de Seattle a publié un appel de propositions révisé à l’intention des personnes présélectionnées comme partenaires potentiels d’investissement et d’opération du nouveau terminal de croisière. La révision exige que les navires de croisière disposent de systèmes d’alimentation électrique à quai. Elle exige également que l’équipement de manutention des cargaisons n’émette aucune émission d’échappement. La demande de proposition invite aussi les partenaires retenus à participer à la planification régionale de la qualité de l’air, à protéger la qualité de l’eau en interdisant les rejets et à intégrer la durabilité à toutes les étapes de planification. Le Port pourrait potentiellement annoncer un partenaire pour cette nouvelle infrastructure d’ici le deuxième trimestre 2020.

« Un élément clé de la stratégie du Port en matière de qualité de l’air et de changement climatique consiste à ce que tous les navires utilisent éventuellement l’alimentation à quai », explique Stephanie Jones Stebbins, directrice générale de la division maritime du Port de Seattle. « Le Port exigera que tous les navires de croisière faisant escale à son port d’attache aient accès à l’alimentation à quai et soient prêts à être branchés au cours de la première année d’opération du nouveau terminal, dans le cadre de notre effort pour être le port d’attache américain le plus propre et le plus vert. »

Les navires de croisière utilisent l’alimentation électrique à quai au Port de Seattle depuis 2005.

Retour aux nouvelles
Le Port de Seattle augmente ses exigences environnementales dans son appel de propositions révisé pour son nouveau terminal de croisières
Tweets by GMarine_AVerte