3 avril 2020

Le Port de Sept-Îles et l’INREST accueille un brise-glace de recherche

Le Port de Sept-Îles et l’Institut nordique de recherche en environnement et en santé au travail (INREST) ont accueilli au début du mois de mars le brise-glace de recherche NGCC Amundsen de la Garde côtière canadienne. Ce dernier a hébergé la troisième mission océanographique hivernale du programme de recherche Odyssée Saint-Laurent qui a visé à acquérir des données stratégiques de pointe sur le fonctionnement de l’écosystème du Saint-Laurent en hiver.

Une brève escale terrestre le 6 mars a permis au chef de mission, M. Jean Carlos Montero-Serrano, accompagné de son équipe de près de 25 chercheurs issus d’une douzaine d’institutions dont l’INREST, de rencontrer les intervenants et les médias locaux afin de présenter succinctement les activités de recherche de la mission.

Les travaux de recherche réalisés dans le cadre de la mission comprennent des points d’échantillonnage dans la zone portuaire de Sept-Îles. Ils ont permis d’acquérir des données stratégiques hivernales complémentaires aux données déjà recueillies dans le cadre des travaux de l’observatoire environnemental de la baie de Sept-Îles.

La zone portuaire de Sept-Îles est un site incontournable de la recherche scientifique maritime sur les scènes nationale et internationale compte tenu de la qualité et de la quantité de données générées par les travaux de l’INREST et ses partenaires. L’organisation de la mission, conclue le 14 mars, a été réalisée par le Réseau Québec maritime.

Le Port de Sept-Îles est un participant certifié de l’Alliance verte et l’INREST, un membre supporteur.

Retour aux nouvelles
Le Port de Sept-Îles et l’INREST accueille un brise-glace de recherche
Tweets by GMarine_AVerte