7 juillet 2020

Le gouvernement du Canada veut en savoir plus sur les écosystèmes marins côtiers du pays

Pêches et Océans Canada investit 1,2 million de dollars pour mieux comprendre les écosystèmes marins côtiers du Canada grâce à la science. Les fonds serviront à soutenir le développement d’un système de gestion des données scientifiques sur le Web en vue d’intégrer et de partager les données océanographiques.

Le projet, dirigé par l’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL), organisera, normalisera, gérera, et diffusera les données des projets sur les données environnementales côtières de référence, qui sont menés par des organismes canadiens. L’OGSL travaillera en étroite collaboration avec 39 partenaires de la Colombie-Britannique, du Québec, du Nouveau-Brunswick, du Nunavut, et de Terre-Neuve-et-Labrador. Les données qui seront recueillies sur les trois côtes proviendront de projets menés dans six environnements, qui sont susceptibles d’être touchés par l’augmentation du trafic maritime. Cette initiative permettra d’établir des normes de gestion des données qui seront utiles à la communauté scientifique marine du Canada.

Le projet étudiera de plus près ces régions : les ports de Vancouver et de Prince Rupert en Colombie-Britannique, celui de Saint John au Nouveau-Brunswick ainsi que les côtes de l’estuaire du Saint-Laurent au Québec, de la Baie Placentia à Terre-Neuve-et-Labrador et d’Iqaluit au Nunavut. Tant Pêches et Océans Canada que l’OGSL font partie des supporteurs de l’Alliance verte.

Retour aux nouvelles
Le gouvernement du Canada veut en savoir plus sur les écosystèmes marins côtiers du pays
Tweets by GMarine_AVerte