8 octobre 2020

Les premiers lauréats Green Marine Europe : Vers une transition écologique du transport maritime

Paris, le jeudi 8 octobre, 2020 – Six mois après la présentation de Green Marine Europe, Surfrider Foundation Europe et l’Alliance verte dévoilent les premiers lauréats du nouveau label environnemental. Six armateurs européens de renom dans le secteur du transport maritime ont adhéré à Green Marine Europe pour être labellisés et s’engagent vers une transition durable.

Les défis environnementaux du transport maritime

Environ 90% des marchandises dans le monde sont transportées par voie maritime. Bien que le transport maritime soit le mode de transport le plus efficace, cette activité génère tout de même une pollution nocive pour l’environnement marin.

Face à ce constat, l’ONG Surfrider Foundation Europe a amorcé en 2019 l’ébauche d’un programme environnemental qui a mené, en avril 2020, à l’annonce du nouveau label Green Marine Europe. SFE concrétise ainsi son intention de travailler en partenariat avec les armateurs et les principaux acteurs du secteur afin de réduire les pollutions liées au transport maritime.

C’est en coordonnant un label de transport durable en Europe, Green Marine Europe, que l’association, aux côtés de l’Alliance verte, offre une solution durable à l’industrie afin d’aider les armateurs européens à réduire leur empreinte environnementale.

Une initiative multi-acteurs pour aller au-delà de la réglementation existante

Au-delà̀ du partenariat Alliance verte et Surfrider Foundation Europe, le label est le résultat d’un travail collaboratif ayant impliqué toutes les parties prenantes issues du secteur armateurial et portuaire, des gouvernements, des ONG, de l‘ADEME. Ces dernières ont bonifié les discussions et mené́ à bien l’adaptation des critères pour l’Europe.

En obtenant ce label indépendant, les six armateurs – Brittany Ferries, CORSICA linea, Ifremer et sa filiale Genavir, La Méridionale, Orange Marine et Socatra – s’inscrivent dans une démarche durable d’amélioration continue de la performance environnementale du transport maritime. À travers l’évaluation de sept indicateurs, tels que les émissions de gaz à effet de serre, les émissions atmosphériques (NOx, SOx & PM), les espèces aquatiques envahissante ou encore la gestion des matières résiduelles ou du bruit sous-marin, les lauréats informent sur leurs performances environnementales qui vont au-delà des règlementations existantes. Le programme de Green Marine Europe est appelé à être encore bonifié dès l’an prochain, notamment avec l’ajout d’un indicateur sur le recyclage responsable des navires. Les candidats doivent renouveler leur qualification chaque année afin d’être lauréat du label.

Bien qu’il s’agisse de la première année d’évaluation et de la première cohorte, déjà les résultats témoignent de l’engagement des lauréats en matière d’environnement. En fait, les six armateurs ont largement dépassé les exigences de performance minimales du programme pour une première année de certification, soit l’atteinte d’au moins un niveau 2 pour l’un des indicateurs. Les résultats sont mesurés sur une échelle de 1 à 5 où le niveau 1 représente le suivi réglementaire et, 5, l’excellence et le leadership. Le premier rapport annuel de Green Marine Europe, avec le détail des résultats, est disponible en ligne. Afin d’être lauréat du label, les candidats ont dû réaliser un autodiagnostic, voir leurs démarches et résultats vérifiés par un vérificateur indépendant accrédité par Green Marine Europe et accepter la publication de leurs résultats individuels.

Un événement au cœur des institutions maritimes

L’annonce des premiers lauréats du label Green Marine Europe est accueillie au ministère de la Mer, en présence de Madame la Ministre Annick Girardin et de Madame la secrétaire d’État en charge de la Biodiversité, Bérangère Abba. L’événement rassemble dans cet écrin, physiquement et en ligne, des acteurs variés du monde maritime : armateurs, constructeurs navals, organisations environnementales, personnalités politiques et administrations. Il prouve la volonté du secteur de s’inscrire, en Europe, dans une transition durable, monitorée et transparente.

Ce label est la démonstration de la faisabilité d’un haut niveau d’exigence environnementale pour un secteur en transition. La démarche de progrès annuel et les révisions régulières des critères sont garantes d’une émulation et d’engagement vers toujours plus de respect de l’Océan. Dans les années à venir, Green Marine Europe pourra éclairer les choix des consommateurs et passagers dans leurs achats au quotidien et pourra leur permettre d’agir afin de protéger l’Océan.

Voir le PDF

Retour aux nouvelles
Les premiers lauréats Green Marine Europe :  Vers une transition écologique du transport maritime
Tweets by GMarine_AVerte