24 septembre 2021

Une nouvelle station de recherche sous-marine pour analyser le bruit des navires au Québec

L’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER-UQAR) et Innovation maritime (partenaire de l’Alliance verte) ont déployé une station de recherche dans le but d’approfondir les connaissances en matière de bruit sous-marin des navires et ainsi mieux protéger la faune marine face au transport maritime.

Dessinée et conçue par OpDAQ Systèmes et Multi-Électronique (tous deux partenaires de l’Alliance verte), cette station est unique en son genre: les différents hydrophones prennent des mesures simultanément et transmettent ces données et les mesures vibro-acoustiques en temps quasi-réel directement aux navires partenaires.

Pour réduire le bruit et favoriser une meilleure cohabitation entre les activités de navigation et la faune marine, il est nécessaire de mesurer et collecter des données d’abord. Jusqu’au printemps 2024, les travaux de recherche viseront faire des diagnostics sonores, en documentant les sources de bruit et de vibration, les trajets de propagation et les fonctions de transfert vers le milieu. D’après les résultats, il sera ensuite possible d’identifier des solutions pour réduire le bruit.

Le projet de près de 6M$ rassemble plusieurs partenaires comme Transports Canada et le ministère de l’Économie et de l’Innovation qui soutiennent financièrement l’initiative (à hauteur de 4M$), en plus d’armateurs participants de l’Alliance verte dont Canada Steamship Lines, Algoma, Fednav et Desgagnés de même que la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES).

Image tirée du site web de UQAR, photo de Charles Massicotte

Retour aux nouvelles
Une nouvelle station de recherche sous-marine pour analyser le bruit des navires au Québec
Tweets by GMarine_AVerte