;
  1. Accueil
  2. Certification
  3. Indicateurs de performance

Émissions atmosphériques polluantes NOx

Critères par type de participant

ARMATEURS

Objectif de l'indicateur de performance:

Réduire les émissions atmosphériques polluantes d’oxydes d’azote (NOx).

Critères 2022

Niveau 1

Suivi réglementaire

Niveau 2

2.1 Implanter une politique de contrôle systématique de la documentation (bunker notes) pour le carburant.

Note : Les bunker notes doivent être conservées et les données annuelles de consommation compilées pour chaque navire.

2.2 Se baser sur les prévisions météorologiques pour profiter des courants de marée favorables et éviter les tempêtes. Planifier les voyages pour réduire le temps d’opération et la marche au ralenti.

2.3 Optimiser l’assiette pour améliorer l’efficacité énergétique lors du chargement de cargaison et dans la gestion des eaux de ballast (si transportées).

2.4 Respecter les mesures volontaires de réduction de la vitesse des navires à l'approche de zones spécifiques identifiées par des autorités portuaires ou gouvernementales.

2.5 Implanter un système préventif d'entretien des moteurs afin d'en optimiser la performance.

2.6 Identifier la vitesse ou le régime du moteur optimal pour une meilleure efficacité énergétique et en informer et y sensibiliser l’équipage. Garder cette vitesse de transit aussi longtemps que possible.

2.7 Mettre en œuvre un programme de remplacement de l’éclairage pour des systèmes d’éclairage DEL ou toute autre système d’éclairage plus écoénergétique.

Bateaux-pilotes et remorqueurs seulement :

2.8 Réduire la marche au ralenti en planifiant les horaires de répartition et/ou en désignant des lieux d’attente pour le remorquage ou l’escorte.

Niveau 3

3.1 Réaliser un inventaire annuel des émissions de NOx pour l'ensemble des navires de la compagnie.

Note : Voir Annexes 2-C et 2-D.

Niveau 4

4.1 Échantillonner les émissions de NOx émis par un ou plusieurs navires de la compagnie. Les échantillonnages doivent être réalisés tous les cinq (5) ans selon un protocole reconnu, tel que ISO 8178 or le IMO NOx Technical Code 2008, et qui doit être le même pour toute la flotte et permettre la comparaison des résultats avec ceux de tests antérieurs.

4.2 Sur un ou plusieurs navires de la compagnie, utiliser un moteur de niveau supérieur à ce qui est exigé, ou appliquer et maintenir des mesures internes sur le moteur ou des technologies de réduction post-traitement des émissions de NOx, tels que la réduction sélective catalytique, la recirculation des gaz d’échappement, ou tout autre méthode permettant une réduction des émissions de NOx d’au moins 15 % en dessous des limites permises.

Note : Les limites permises sont publiées dans le document « Limites permises NOx » disponible dans la section membre du site Web de l’Alliance verte. 

Niveau 5

Répondre à l’un des deux critères suivants :

5.1 Sur la majorité (50 %+1) des navires de la compagnie, utiliser un moteur de niveau supérieur à ce qui est exigé, ou appliquer et maintenir des mesures internes sur le moteur ou des technologies de réduction post-traitement des émissions de NOx, tels que la réduction sélective catalytique, la recirculation des gaz d’échappement, ou tout autre méthode permettant une réduction des émissions de NOx d'au moins 15 % en dessous des limites permises.

Note : Les limites permises sont publiées dans le document « Limites permises NOx » disponible dans la section membre du site Web de l’Alliance verte. 

OU

5.2 Pour un ou plusieurs navires en propriété de la compagnie, atteindre une réduction des émissions de NOx de 50 % ou plus par navire, et ce en dessous des limites permises, en utilisant un moteur de niveau supérieur à ce qui est exigé, ou en installant et en maintenant des technologies de réduction des émissions de NOx.

Découvrir les enjeux ciblés