;
  1. Accueil
  2. Certification
  3. Indicateurs de performance

Manutention et entreposage du vrac solide

Critères par type de participant

PORTS ET VOIE MARITIME

Objectif de l'indicateur de performance:

Réduire les pertes de cargaison et la poussière engendrés lors des opérations de manutention, de transport et de l’entreposage du vrac solide.

Note :        

  • Applicable seulement aux administrations portuaires opérant un terminal de vrac solide.

Critères 2022

Niveau 1

Suivi réglementaire

Niveau 2

2.1 Ramasser les résidus de cargaison sur le sol dès que possible en recourant à des méthodes qui engendrent le moins de poussière possible (p.ex. par aspiration ou brossage humide).

2.2 S'assurer que les résidus de cargaison ramassés soient entreposés, récupérés et/ou disposés de façon appropriée.

2.3 Prendre des mesures pour prévenir la contamination des eaux durant les opérations de chargement et de déchargement (p. ex. utiliser une toile entre le bateau et le quai durant le déchargement).

2.4 Pour les opérations extérieures, réduire la dispersion de poussière en utilisant une ou plusieurs des méthodes suivantes, sans se limiter à celles-ci : Vaporiser une faible bruine, utiliser des écrans, rideaux d’air ou d’eau et/ou des tentures, installer des pare-vent, réduire la hauteur de chute du convoyeur et la vitesse de la courroie, couvrir les piles de vrac solide lorsqu’elles sont susceptibles d’être affectées par le vent ou la pluie.

2.5 Utiliser des grilles, paniers, géotextiles ou autres dispositifs dans les regards d'égouts pour filtrer les matières solides en suspension dans les eaux de ruissellement et s'assurer de les nettoyer régulièrement.

2.6 Récupérer les pertes de cargaison sous les convoyeurs.

2.7 Laver régulièrement les véhicules et s’assurer de les confiner dans des aires dédiées pour éviter la dispersion de la poussière sur le site et à l’extérieur de celui-ci.

Niveau 3

3.1 Adopter un Plan de prévention de la pollution de l'eau et des sols.

Note : Voir Annexe 2-A pour un modèle.

3.2 Produire un rapport d’incident et tenir un registre pour chaque incident de poussières ou de rejets anormaux accompagné d’une analyse détaillée des causes et des mesures de corrections mises en œuvre.

Niveau 4

Dans la majorité des terminaux opérés par le port :

4.1 Implanter un programme d’inspection et de maintenance préventive documenté, ciblé sur les équipements de manutention du vrac solide et les dispositifs de contrôle de la poussière.

Note : Voir Annexe 2-B.

 

4.2 Adopter une procédure encadrant la gestion des opérations de chargement, de déchargement et de manutention si le vent cause de la dispersion de particules.

Note : Le participant doit avoir en place une procédure ou politique qui définit, pour chaque type de cargaison, les conditions météorologiques défavorables aux opérations de chargement et de déchargement, ainsi que les mesures préventives à prendre. Cette procédure doit aussi prévoir un registre des incidents, en plus d’être communiquée et systématiquement appliquée par le personnel concerné.

4.3 Procéder à une analyse détaillée du processus de chargement, déchargement et de manutention pour identifier les étapes, situations ou endroits critiques de production de poussières et de rejets dans l’environnement et établir un protocole de mesures environnementales préventives.

Niveau 5

Dans tous les terminaux opérés par le port :

 

5.1 Implanter un programme d’inspection et de maintenance préventive documenté, ciblé sur les équipements de manutention du vrac solide et les dispositifs de contrôle de la poussière.

Note : Voir Annexe 2-B.

5.2 Adopter une procédure encadrant la gestion des opérations de chargement, de déchargement et de manutention si le vent cause de la dispersion de particules.

Note : La compagnie doit avoir en place une procédure ou politique qui définit, pour chaque type de cargaison, les conditions météorologiques défavorables aux opérations de chargement et de déchargement, ainsi que les mesures préventives à prendre. Cette procédure doit aussi prévoir un registre des incidents, en plus d’être communiquée et systématiquement appliquée par le personnel concerné.

5.3 Procéder à une analyse détaillée du processus de chargement, déchargement et de manutention pour identifier les étapes, situations ou endroits critiques de production de poussières et de rejets dans l’environnement et établir un protocole de mesures environnementales préventives.

5.4 Utiliser des convoyeurs couverts ou des chargeurs et glissières à bras télescopique, opérer dans des circuits clos, ou utiliser tout autre équipement similaire qui réduit la poussière et les risques de déversements.

5.5 Utiliser de l'équipement de suppression de la poussière, des dépoussiéreurs, des filtres à manche, des convoyeurs à vis ou autre équipement similaire pour manutentionner les matières fines, granuleuses ou poudreuses.

Terminaux et chantiers maritimes

Objectif de l'indicateur de performance:

Réduire les pertes de cargaison et la poussière engendrés lors des opérations de manutention, de transport et d’entreposage du vrac solide.

Note:

  • Applicable aux terminaux de vrac solide seulement.

Critères 2022

Niveau 1

Suivi réglementaire

Niveau 2

2.1 Ramasser les résidus de cargaison sur le sol dès que possible en recourant à des méthodes qui engendrent le moins de poussière possible (p.ex. par aspiration ou brossage humide).

2.2 S'assurer que les résidus de cargaison ramassés soient entreposés, récupérés et/ou disposés de façon appropriée.

2.3 Prendre des mesures pour prévenir la contamination des eaux durant les opérations de chargement et de déchargement (p. ex. utiliser une toile entre le bateau et le quai durant le déchargement).

2.4 Pour les opérations extérieures, réduire la dispersion de poussière en utilisant une ou plusieurs des méthodes suivantes, sans se limiter à celles-ci : Vaporiser une faible bruine, utiliser des écrans, rideaux d’air ou d’eau et/ou des tentures, installer des pare-vent, réduire la hauteur de chute du convoyeur et la vitesse de la courroie, couvrir les piles de vrac solide lorsqu’elles sont susceptibles d’être affectées par le vent ou la pluie.

2.5 Utiliser des grilles, paniers, géotextiles ou autres dispositifs dans les regards d'égouts pour filtrer les matières solides en suspension dans les eaux de ruissellement et s'assurer de les nettoyer régulièrement.

2.6 Récupérer les pertes de cargaison sous les convoyeurs.

2.7 Laver régulièrement les véhicules et s’assurer de les confiner dans des aires dédiées pour éviter la dispersion de la poussière sur le site et à l’extérieur de celui-ci.

Niveau 3

3.1 Pour chaque terminal participant, type d’opération ou installation, adopter un Plan de prévention de la pollution de l’eau et des sols.

Note : Voir Annexe 2-A pour un modèle.

3.2 Produire un rapport d’incident et tenir un registre pour chaque incident de poussières ou de rejets anormaux accompagné d’une analyse détaillée des causes et des mesures de corrections mises en œuvre.

Niveau 4

Dans la majorité des terminaux participants ou sites de la compagnie :  

4.1 Implanter un programme d’inspection et de maintenance préventive documenté, ciblé sur les équipements de manutention du vrac solide et les dispositifs de contrôle de la poussière.

Note : Voir Annexe 2-B.

 

4.2 Adopter une procédure encadrant la gestion des opérations de chargement, de déchargement et de manutention si le vent cause de la dispersion de particules.

Note : La compagnie doit avoir en place une procédure ou politique qui définit, pour chaque type de cargaison, les conditions météorologiques défavorables aux opérations de chargement et de déchargement, ainsi que les mesures préventives à prendre. Cette procédure doit aussi prévoir un registre des incidents, en plus d’être communiquée et systématiquement appliquée par le personnel.

4.3 Procéder à une analyse détaillée du processus de chargement, déchargement et de manutention pour identifier les étapes, situations ou endroits critiques de production de poussières et de rejets dans l’environnement et établir un protocole de mesures environnementales préventives.

Niveau 5

Dans tous les terminaux participants ou sites de la compagnie :

5.1 Implanter un programme d’inspection et de maintenance préventive documenté, ciblé sur les équipements de manutention du vrac solide et les dispositifs de contrôle de la poussière.

Note : Voir Annexe 2-B.

5.2 Adopter une procédure encadrant la gestion des opérations de chargement, de déchargement et de manutention si le vent cause de la dispersion de particules.

Note : La compagnie doit avoir en place une procédure ou politique qui définit, pour chaque type de cargaison, les conditions météorologiques défavorables aux opérations de chargement et de déchargement, ainsi que les mesures préventives à prendre. Cette procédure doit aussi prévoir un registre des incidents, en plus d’être communiquée et systématiquement appliquée par le personnel

5.3 Procéder à une analyse détaillée du processus de chargement, déchargement et de manutention pour identifier les étapes, situations ou endroits critiques de production de poussières et de rejets dans l’environnement et établir un protocole de mesures environnementales préventives.

5.4 Utiliser des convoyeurs couverts ou des chargeurs et glissières à bras télescopique, opérer dans des circuits clos, ou utiliser tout autre équipement similaire qui réduit la poussière et les risques de déversements.

5.5 Utiliser de l'équipement de suppression de la poussière, des dépoussiéreurs, des filtres à manche, des convoyeurs à vis ou autre équipement similaire pour manutentionner les matières fines, granuleuses ou poudreuses.

Découvrir les enjeux ciblés